L’hôtel Delta de Trois-Rivières adopte le chauffage solaire

L’hôtel Delta de Trois-Rivières est devenu il y a quelques semaines le premier hôtel au Canada à se doter d’un système de chauffage solaire de l’air sur son toit.

Le système de chauffage solaire, installé sur le toit de l’imposant bâtiment de 12 étages sert à préchauffer l’air extérieur de ventilation des corridors de tout l’établissement. «L’air extérieur est chauffé jusqu’à 25ºC au-dessus de la température extérieure par temps ensoleillé, explique Stéphane Leblanc, directeur immobilier chez Trillion, la société immobilière s’occupant de la gestion du bâtiment de l’hôtel. Même par temps nuageux, le gain de chaleur est remarquable» Pour Donald Dubeau, directeur général de l’hôtel, l‘acquisition d’un système de chauffage solaire s’inscrit dans la foulée des nombreux projets à caractère environnemental en cours dans son établissement: «Nous faisons notre part depuis plusieurs années avec par exemple la lessive sélective des serviettes et literies, les produits de nettoyage biodégradables, l’éclairage à haut rendement énergétique et plusieurs autres mesures d’économie d’énergie. Un comité environnement et recyclage se rencontre à intervalles réguliers et a déjà fait en sorte que l’hôtel a acquis trois clés vertes du programme de l’Association des Hôtels du Canada. Avec le système solaire, nous faisons un pas de plus dans le domaine du développement durable, et l’ajout du système solaire nous fera probablement passer à 4 clés vertes », affirme M. Dubeau.

C’est la firme Enerconcept Technologies de Magog qui a fourni et installé les collecteurs solaires «Le concept est simple, dit Christian Vachon, président de l’entreprise. Les collecteurs à air chaud sont connectés directement sur l’entrée d’air extérieur de l’édifice par des conduits de ventilation. L’air se réchauffe de lui-même et on économise donc sur les coûts de chauffage dès qu’il fait soleil ». L’investissement dans un tel système se récupère en environ trois ans indique-t-on, en calculant les subventions offertes de la part de Ressources naturelles Canada, Gaz Metro ou d’Hydro-Québec, selon la source d’énergie déjà en place.

Le système de chauffage solaire de l’hôtel Delta pourrait entraîner une économie de quelque 5 000 dollars par an tout en diminuant les émissions annuelles de CO2 de plus de 16 tonnes pour les 25 prochaines années.
Le nouveau système de chauffage installé sur le toit de l’hôtel Delta de Trois-Rivières devrait créer d’intéressantes économies en plus de diminuer les émissions de CO2.

L’Hebdo Journal

Téléchargez la version PDF

Voir le lien original

Ce contenu a été publié dans Nouvelles. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>